Rénovation de cuisine en bois : Donner un charme rustique à votre cuisine

Vous voulez apporter une touche de neuf à votre cuisine, tout en conservant son côté rustique et chaleureux ? Alors, vous devriez lire ce guide qui vous expliquera tout ce que vous devez savoir pour réussir votre rénovation.

Les étapes pour rénover une cuisine en bois

En tant que pièce essentielle de la maison, offrir une nouvelle allure à sa cuisine peut parfois être un vrai casse-tête. Il n’est pas toujours évident, en effet, de se séparer de ses vieilles commodes pour les remplacer par du mobilier neuf tout juste sorti d’usine. Pourtant, une solution existe : à défaut de changer tout le mobilier, vous pourriez simplement le repeindre. En plus d’être une solution économique, repeindre ses meubles permet non seulement de les revigorer, mais présente aussi de nombreux avantages en matière de personnalisation.

Dans l’optique d’obtenir un meilleur résultat, il convient ainsi de choisir votre peinture en fonction du type de bois à repeindre, mais ce n’est pas le seul paramètre à tenir compte. En l’espèce, le rendu esthétique que vous recherchez doit aussi rentrer dans l’équation : si vous souhaitez un rendu sobre, il vaudra mieux miser sur des peintures mates ou satinées. Une peinture brillante permettra, quant à elle, de donner à votre cuisine une impression de profondeur. Mais, elle aura aussi tendance à révéler les imperfections… qui pourraient bien faire tache sur votre mobilier rénové.

Enfin, la couleur est évidemment un paramètre important dans le choix de votre peinture. En général, les couleurs les plus répandues sont les couleurs neutres et claires comme le blanc ou le gris, qui rappellent le ton des cuisines modernes. Fort heureusement, vous êtes bien entendu libre de choisir la couleur qui s’associera le mieux avec le teint de vos murs et de votre décoration intérieure.

Les techniques pour peindre les meubles de cuisine en bois

Avant de repeindre vos meubles de cuisine en bois, quelques précautions doivent être prises. Au préalable, il vous faudra vigoureusement les dégraisser, la cuisine étant une pièce naturellement sujette aux matières grasses. Ensuite, si vos meubles sont cirés, il sera également nécessaire de poncer le bois de manière à lui redonner son état brut.

Pour redonner vie à vos meubles de cuisine, vous avez le choix entre différents types de peinture : la peinture époxy, le béton ciré ou l’enduit décoratif. Chaque peinture a ses spécificités à connaître : l’époxy est une peinture industrielle polyvalente qui s’adapte facilement à tous types de bois, à l’exception des plus tanniques d’entre eux. Le béton ciré et les résines décoratives, quant à elles, seront surtout adaptées au plan de travail.
Veillez à ne pas repeindre le bois sans le préparer ! En effet, un bois trop gras, ou bien trop lisse ne pourra faire adhérer aucune peinture. De même, prenez particulièrement garde aux bois tanniques qui demandent impérativement d’être traités en amont avant d’être repeints. C’est le cas notamment du bois massif et du contreplaqué. Ces bois étant vivants, le tanin qu’ils contiennent risque de remonter à la surface et venir enlaidir la peinture de revêtement. Pour éviter les mauvaises surprises, il sera donc nécessaire d’appliquer une couche de vernis, ou bien utiliser un anti-tannin qui empêchera les remontées tanniques. Enfin, vous devez savoir que le béton ciré et l’enduit décoratif sont par ailleurs incompatibles avec ces types de bois qui ne sont pas stabilisés et qui sont, de ce fait, susceptibles de produire des fissures. Pour l’entretien de vos meubles fraîchement peints, vous pourrez les nettoyer à l’aide d’une éponge savonneuse imbibée d’eau chaude. Évitez toutefois d’employer des produits agressifs qui pourraient attaquer le bois et ronger la peinture.

L’importance du plan de travail dans la rénovation d’une cuisine en bois

Atout central de votre cuisine, le plan de travail n’est certainement pas à négliger. La bonne nouvelle, c’est que vous pourrez trouver des plans de travail de toutes sortes. Chaque matériau, qu’il soit en bois ou non, possède ses avantages et ses inconvénients. Certains tels que le verre ou l’inox sont plus facilement rayables. Tandis que d’autres sont plus solides, mais exigent en contrepartie un entretien plus régulier. Pour une cuisine en bois, si vous choisissez un plan de travail qui est, lui aussi boisé, il aura la qualité d’être à la fois robuste et esthétique. Cependant, gardez à l’esprit qu’un tel plan de travail sera également plus sensible à la chaleur et qu’il faudra vous abstenir d’y poser des plats qui soient trop chauds. En outre, sa longévité est variable et dépend de facto de l’essence du bois ayant servi à sa fabrication. Pour ce qui est de son entretien, il est recommandé d’huiler son plan de travail de tous les six mois.

Installer un nouveau plan de travail est une étape-clé dans la rénovation de votre cuisine, qui exige l’emploi des outils adéquats et une rigueur particulière. Ce sont des travaux techniques qui demandent par ailleurs un certain savoir-faire. Si vous n’avez pas l’âme d’un bricoleur, peut-être vaut-il mieux la confier à des professionnels de la rénovation.

Pour ceux qui seraient quand même tentés de se lancer dans cette lourde tâche, vous êtes invités à suivre les étapes suivantes : il vous faut tout d’abord prendre les mesures de votre cuisine avant de découper le plan aux dimensions souhaitées. Viendra ensuite le moment de réaliser la découpe des emplacements réservés à l’évier et aux plaques de cuisson afin qu’ils s’encastrent correctement. Pour finir, il restera à poser les bandes de chant et enfin fixer le plan de travail à vos meubles en prenant soin de soigner la finition des joints. Notez que, pour réaliser cet ouvrage, vous aurez besoin de travailler à l’aide d’un tréteau et qu’il est probable qu’une personne vous vienne en aide pour que vous puissiez mener les travaux à terme.

Rénovation d’une cuisine rustique : comment moderniser sans perdre le charme ancien ?

Contrairement à une idée reçue, il est tout à fait possible de mettre sa cuisine rustique au goût du jour, sans pour autant lui ôter son côté vintage. Si vos appareils anciens fonctionnent toujours, nul besoin de les jeter ! Vous pouvez parfaitement les associer à condition toutefois de respecter certaines règles de goût . À commencer par ne pas créer un trop fort contraste entre les meubles vintage et les meubles modernes en les plaçant côte à côte dans l’aménagement de la cuisine. Pour un rendu plus harmonieux, il convient également de respecter les proportions des meubles juxtaposés. Ainsi, évitez de placer un petit meuble à côté d’un grand dans le but de ne pas créer d’incohérence. En bref : soyez subtile dans vos agencements. L’idéal étant de créer un effet graduel, de telle sorte que le rendu soit agréable à l’œil.

Pour les plus ambitieux d’entre vous qui souhaiteraient ajouter un élément neuf dans leur espace cuisine, vous pouvez opter pour un ilot central en bois. Comme son nom l’indique, l’ilot central est un meuble posé au centre de la cuisine qui peut faire office d’espace de rangement ou de plan de travail supplémentaire. Pour aller plus loin, il est même possible d’équiper son ilot central d’un évier ou d’une plaque de cuisson. Attention cependant, cette solution peut se révéler assez coûteuse en fonction de la complexité de l’installation désirée. De plus, elle ne peut être envisageable que si vous disposez d’une surface suffisante.

Rénovation d’une ancienne cuisine en bois : les points clés à considérer

Dans l’ensemble, sachez que rénover les meubles de sa cuisine en bois reste une tâche à la portée de chacun et que pour ce faire, il existe plusieurs manières de procéder. La méthode à adopter dépendra essentiellement de vos compétences en bricolage, votre budget et bien sûr votre style ! Dans certains cas, en fonction de vos besoins, sachez qu’il existe de nombreuses entreprises de rénovation prêtes à vous accompagner dans la réalisation de vos projets.

Pour le reste, bien qu’elle soit la solution la plus privilégiée, rénover une cuisine ne passe pas nécessairement par lui refaire une peau neuve du sol au plafond. Si vous n’êtes pas à l’aise avec les peintures, ou bien que vous cherchez une transformation plus modérée, plusieurs options alternatives s’offrent à vous : vous pouvez simplement refaire la décoration de vos meubles en y apposant, par exemple, des autocollants. Une technique pour les rendre plus brillants sans peinture consiste à les couvrir soigneusement de ruban adhésif. Il peut être aussi intéressant de jouer sur la rénovation du plateau des meubles en y appliquant une résine décorative, de la même manière que sur un plan de travail.

Pour finir, n’oubliez pas les finitions !  Une astuce toute simple est de changer les poignées du meuble en optant pour un modèle plus moderne. Parfois, un petit détail peut faire toute la différence ! Pensez aussi à ajouter des étagères murales et des cadres pour habiller davantage votre cuisine, ce sont des décorations qui sont simples d’installation et bon marché. Soyez créatifs et profitez de votre rénovation pour réaliser une cuisine qui soit vraiment à votre image !